Le château de Suscinio

Dernière mise à jour : 13 oct.

Le château de Suscinio est situé dans le Morbihan, sur la presqu'île de Rhuys, à Sarzeau. Entouré de marais classés "Espaces naturels sensibles" par le département, l'importance de la faune et la flore qui l'entoure est remarquable.



La première mention du château date de 1218, date à laquelle est construit un manoir au centre d'un vaste domaine (agriculture, salines, bois, chasse,...).


Au fil des siècles, les agrandissements de ce manoir vont en faire un château : douves, pont-levis, logis ducal,... Tout est fait pour montrer la puissance des maîtres des lieux : les Ducs de Bretagne. A partir du XV°siècle, ils vont doucement délaisser le site.




Après l'unification de la Bretagne et de la France, Suscinio devient Domaine Royal. Tombant en ruines il sert de carrière de pierres après la Révolution.


En 1840, Prosper Mérimée le fait classer en tant que "ruine" afin de le protéger et il va longtemps garder cet aspect. A partir de 1965, de Conseil Départemental du Morbihan achète ce qu'il reste du château et commence à le restaurer. Cela fait donc 57 ans que le département assure sa restauration !





Aujourd'hui, le château est :


Un site archéologique :


plusieurs campagnes de fouilles y ont déjà eu lieu.



Un lieu de visite :


avec des animations régulière tout au long de l'année, dont un spectacle son et lumière en extérieur les soirs d'été et possibilité de faire un tour de barque dans les douves ! (Attention : les horaires et programmes varient en fonction des périodes. Les informations sont mises à jours sur le site du Domaine : https://www.suscinio.fr/)


Un espace naturel protégé et aménagé :


accessibles gratuitement, même quand le château est fermé. Trois sentiers en pleine nature emmènent le promeneur dans une véritable halte migratoire à oiseaux. Le site est réputé pour accueillir une centaine d'espèces d'oiseaux différents en une année.






Légendes :


Outre le fait qu'il y aurait un sous terrain afin de sortir discrètement du château (dont la porte n'a toujours pas été découverte), on raconte que le dernier étage de la bâtisse est hanté.


Le fantôme d'un petit garçon âgé de 5 ou 6 ans apparaitraient auprès de certains visiteurs. Il s'agirait du fils d'un capitaine de garde décédé dans son jeune âge pour une raison inconnue.


Certains hôtes ressentent une présence les accompagnant lorsqu'ils déambulent à l'intérieur du château. Mais pas d'inquiétude, ce serait un gentil fantôme. Si tu le vois, passe lui le bonjour de ma part !